BO du 3 mai 2018 : 4 priorités pour renforcer la maitrise des fondamentaux

Print Friendly, PDF & Email

4 priorités pour renforcer la maîtrise des fondamentaux –Information – Jean-Michel Blanquer – 26/04/2018

« De nouvelles recommandations pédagogiques viennent en appui des programmes scolaires pour faciliter l’apprentissage des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter, respecter autrui. Quatre recommandations pédagogiques et un guide « Pour enseigner la lecture et l’écriture au CP » ont été transmis, le 26 avril 2018, aux professeurs des écoles et des collèges afin d’amener tous les élèves à la réussite scolaire. »

Un guide pour accompagner les enseignants de CP : « Un guide fondé sur l’état de la recherche. Pour enseigner la lecture et l’écriture au CP. »

1. Former de bons lecteurs. Lecture : construire le parcours d’un lecteur autonome (Architecture du texte : Comprendre en maitrisant le code alphabétique. Comprendre le sens explicite et les implicites des textes. Comprendre des textes longs. Partager ses lectures : le plaisir de lire et de mieux comprendre).

2.Enseigner explicitement la grammaire et le vocabulaire : un enjeu majeur pour la maitrise de la langue française. (Architecture du texte : L’enseignement de la grammaire et du vocabulaire : des enjeux de compréhension et d’expression. Les connaissances et les compétences attendues en grammaire et vocabulaire. Les modalités d’enseignement de la grammaire et du vocabulaire.)

3. Acquérir des automatismes en calcul. Enseignement du calcul un enjeu majeur pour la maitrise des principaux éléments de mathématiques à l’école primaire. (Architecture du texte : Qu’entend-on par enseigner « les quatre opérations » ? À l’école maternelle. À l’école élémentaire. La mémorisation de faits numériques. Le calcul mental. Le calcul en ligne. Calcul mental, calcul en ligne ou calcul posé ? Conclusion)

4. Apprendre à résoudre des problèmes mathématiques. La résolution de problèmes à l’école élémentaire. (Architecture du texte : Un enseignement structuré et explicite de la résolution de problèmes. Les problèmes à soumettre aux élèves. La mise en œuvre en classe. L’évaluation des acquis des élèves. Conclusion.)